En Belgique, les propriétaires de véhicules conservent leurs plaques d’immatriculation. En effet, s’ils vendent leur véhicule, ils les transfèrent sur le nouveau. Ainsi, si vous achetez un véhicule belge, vous devez obtenir des plaques provisoires de transit en vous rendant à la direction de l’immatriculation des véhicules (DIV) belges. Cet organisme est chargé de l'immatriculation des voitures, des motos et des remorques de plus de 750 Kg. Par ailleurs, il n’y a pas de procédure pour désimmatriculer votre véhicule comme en Allemagne ou en Italie, ce qui simplifie grandement vos démarches.

Comment obtenir des plaques de transit en Belgique ?

Pour ce faire, vous devez effectuer votre demande aux guichets transit de la DIV qui se situent au City Atrium dans la ville de Bruxelles. Il vous sera demandé un paiement de 20 € pour les plaques de transit. Dans ce cadre, la DIV vous demande une assurance en responsabilité civile souscrite auprès d’une compagnie d’assurance belge.

Il vous est également conseillé de préparer les documents tels que votre carte d’identité, un permis de conduire, un justificatif de domicile, un certificat d’immatriculation, un contrôle technique belge valide et tout autre document utile à l’obtention des plaques de transit.
Vous trouverez de plus amples informations en suivant ce lien comme les horaires d’ouverture et les contacts pour d’autres types de demande.
Si vous possédez un plateau, vous pouvez tout à fait rapatrier votre véhicule sans demander de plaques de transit.

Le vendeur est tenu de vous fournir le certificat d’immatriculation belge, ainsi qu’une facture si c’est un professionnel. Si le vendeur est particulier, il vous faut remplir le certificat de cession français.

Par ailleurs, il est conseillé d’obtenir le certificat de conformité afin d’immatriculer votre véhicule en France. Vous pouvez tenter d’en obtenir un chez le concessionnaire belge ou un représentant en France.

Le Car Pass du véhicule belge

La Belgique a mis en place un système pour lutter contre les fraudes liées aux compteurs kilométriques. Ce système est appelé Car Pass. Il permet de voir l’historique des kilométrages du véhicule à chaque intervention par un professionnel.Vous pouvez vous rendre sur le site de Car Pass afin de vérifier l’authenticité des kilomètres du véhicule du vendeur.